Skip to main content

2018

Je vœux (nous voir heureux) … Et nous voilà propulsés en l’an deux mille dix-huit… Tournis d’une incroyable traversée terrestre ! 70 étés ont sonnés pour moi en 2017, dizaine fatidique… Pourtant la quête est toujours d’absolu, la résistance vivace et la chansonnette fluorescente ! En point d’orgue, une évidence toute crue : Plus j’avance, et moins je […]

Comment… il chante encore ?!

Clic ! Ça y est ? Vous y êtes ? Vous vous posez quelques instants sur le rivage iconoclaste d’un chanteur marginalo- insoumis qui chante encore ? Vous l’aviez peut-être perdu de vue depuis longtemps… depuis les temps héroïques de vos 20 ans où le monde semblait basculer vers tant de possibles ? Croisé dans quelques ZAD retentissantes de l’époque […]

Miracle ordinaire

Le printemps s’installe majestueusement. Comme chaque année. Mais cette année, particulièrement, je l’accueille. Il irradie en moi. Peut-être grâce à ce privilège de l’âge qui avance, inexorablement (je vais bientôt fêter mes soixante-dix années terrestres !). Je suis conscient du fait miraculeux de ce printemps… Cette chance aussi de pousser mon chant encore et encore… vers […]

L’Inespéré…

Morice Benin Entre les lignes, l’inespéré Nouveau CD – Printemps 2017 16 nouvelles chansons : Entre les lignes, A quoi servent les poètes ?, Quarante ans sont passés, Carpe diem, Tout l’monde le fait…, Tous Charlie bien sûr, Présence de l’amour(Poème de René-Guy Cadou), Je ne mens pas(texte : Hugo Benin), Espérer nous tromper, L’inespéré, L’arbre (texte : Hugo […]

Nous sommes beaux…

« Nous sommes beaux », certes… … Mais à trois pas d’ici, à quelques connexions, Il y a ce grand complot international, occulte, trumpé d’ignoble, Nous amenant là où nous ne voulons surtout pas aller : L’obscur, l’isolement, l’indifférence, la froideur, le Chacun pour soi. On nous fournit pour ça des cargaisons de fictions, des brassées de divertissements […]

Prélude à la chanson…

Prélude à la chanson : « Tous Charlie, bien sûr… » Je ne suis pas obsédé d’informations en continu, de scoops boulimiques, d’inédit…Je connais trop la futilité de l’éphémère. Son cortège de modes et de démodes… Depuis la dernière élection de nos cousins d’Amérique, Trumpée d’ignoble, je pressens trop l’inutilité du rester collé à la vitre de l’actualité. […]